Luang Prabang, Laos

   
La ville
     


Luang Prabang constitue un centre culturel et religieux de première importance.
Ce fut la capitale du Royaume du Laos, jusqu'à l'abdication du roi Sisavang Vatthana obtenue par le Pathet Lao en 1975. Le Royaume du Lan Xang fut aussi la capitale administrative du XIIIe au XVIe siècle, avant que Vientiane ne le devienne en 1560.

Luang Prabang reste l'unique ville du Laos dont la majorité de la population est constituée de minorités ethniques laotiennes ; ailleurs, les populations d'origine chinoise, vietnamienne ou thaïe les dépassent en nombre.

La vieille ville a été classée au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1995, pour tenter d'en préserver l'élégante architecture franco-laotienne. Cette décision a aussi permis de conserver les activités sacrées et marchandes traditionnelles, celles-là mêmes qui rendent le Laos si singulier.

Vous pouvez découvrir dans leurs petites échopes-ateliers des artisans fabriquant le sa, un papier d'écorce de mûrier, des paniers en rotin ; sculptant le bois ; travaillant l'argent ; tissant la soie et le coton. Il vous suffit pour cela de parcourir les venelles et les allées de Luang Prabang.

Luang Prabang est réputée pour la procession matinale des moines recevant les offrandes des laotiens fervents, à six heures. C'est une vision à ne pas manquer, que ces cinq cents moines vêtus de safran marchant pieds nus pour recevoir pitance. Les chants de six heures du soir valent de s'y arrêter : asseyez-vous au fond, fermez les yeux et imaginez-vous à une autre époque.

Beaucoup d'endroits méritent la visite à Luang Prabang. Suivent ici quelques suggestions :
- Musée Royal : Reconstruit par les Français en 1904, l'ancien Palais Royal est ouvert aux visites, de la salle du trône aux chambres royales, des salles d'apparat aux bureaux royaux.
- Mont Phou Si : Nommée Montagne Sacrée, la vue d'ensemble sur Luang Prabang depuis le sommet vaut la montée de sa pente escarpée.
- Vat Xieng Thong : Le temple royal, très beau et remarquablement orné.
- Vat Mai Suvannaphumaham, ou Vat Mai : Le Pha Bang, représentation du Bouddha dont Luang Prabang tire son nom (Grand Bouddha), y vient chaque année pour le Nouvel An Lao, avant de retourner au Palais Royal.
- Vat Visunarat, ou Vat Visoun : Tout proche du Vat Aham, le Vat Sisoun se distingue par son grand stupa, That Makmo, placé devant et non derrière le sim.
- Vat Khili : Le dernier temple au Laos dans le style de Xieng Khouang, tous les autres furent détruits durant la guerre du Vietnam.
- Ban Xieng Men : La ville endormie, sur l'autre rive du Mékong, offre de beaux aperçus sur Luang Prabang.
- Les cascades Tad Kuang Si et Tad Se, à portée de transports locaux.
- La tombe de Henri Mouhot et Ban Phanom : Flânez à travers le village des tisserands Ban Phanom et poussez jusqu'à la tombe de Henri Mouhot, le premier Européen à redécouvrir les ruines d'Angkor ; il mourut à Luang Prabang en 1861, à 35 ans.
- Ban Hat Hian: Le village des forgerons et des joailliers. Leurs outils sont taillés dans des bombes recyclées.
- Marchés Hmong : Le jour, à côté du bureau de Poste, en soirée dans les rues adjacentes à la rue principale, entre le Palais Royal et le Vat Xieng Thong.

______

Cliquez ici pour sur les quais de départ et d'arrivée à Luang Prabang.
Cela vous aidera pour réserver une croisière, vers l'amont ou vers l'aval.



Monuments
le fameux mon pussy au centre de Luang Prabang
Au sommet du sommet du Mont Phou Si.


Temples

l'un des temples deLuang Prabang au coucher de soleil
Une ville ennoblie pas ses beaux vats.


Marchés de nuit

faire du shopping à luang prabang
Le meilleur lieu pour les produits locaux. 


Restaurants

retrouvez des amis dans l'un des nombreux restaurants à Luang Prabang
Les amis de la croisière Luang Say. 


... d'autres photos
dans notre galerie Flickr
...