Un peu de l'Histoire du Mékong

 

Avec ses 4 180 km de long, le Mékong est le dixième fleuve le plus long du monde. Il prend sa source dans les étendues désertes et glacées de l'est du plateau tibétain. Le Mékong coule vers le sud et l'est, traversant la Chine, le Myanmar, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam. Il se déverse dans la Mer de Chine méridionale par un vaste delta au sud de Ho Chi Minh Ville (autrefois Saigon).

Le Mékong donne véritablement sens à l'expression “frontière naturelle”. Son cours imprévisible et son lit changeant interdisent le passage à gué et limitent la construction de ponts. Des rochers acérés affleurent ou crèvent la surface, rendant la navigation particulièrement dangereuse. N'abandonnez pas le navire pour autant ! Nos capitaines connaissent par cœur chaque rocher, chaque banc de sable, chaque rapide ; de plus, nos bateaux “Pak Ou” ont une coque en acier renforcé… Vous pouvez vous détendre en toute confiance !


Les groupes ethnolinguistiques Lao-Tai trouveraient leur origine en Chine, dans les provinces méridionales du Guangxi et du Yunnan. Certaines communautés Tai, fuyant devant l'avancée des Han, se sont fixées à l'est du Mékong, d'autres l'ont franchi voici 700 ans pour donner naissance au royaume de Siam (aujourd'hui la Thaïlande). Le Royaume du Laos a connu une histoire très mouvementée, tombant sous la coupe de diverses civilisations d'Asie du Sud-Est comme les anciens empires du Champa, du Funan ou des Khmers, et plus tard passant sous domination siamoise, vietnamienne ou chinoise.

 

Durant la période coloniale, le Mékong marquait la limite ouest de l'empire Français d'Indochine tandis que le Siam, protégé par le fleuve, préservait son indépendance. Le Siam jouait le rôle de zone tampon entre l'Indochine et la Birmanie (aujourd'hui Myanmar), alors partie de l'empire Britannique.

 

Pendant la guerre du Vietnam au XXe siècle, la rive droite du Mékong a accueilli les bases d'où étaient lancées des attaques contre les armées communistes, avant que celles-ci ne conquièrent le Laos. Après guerre, les forces anti-communistes ont traversé le fleuve pour établir des camps de réfugiés, principalement au Nord-Est de la Thaïlande.

Aujourd'hui, le Laos est un pays qui s'ouvre au tourisme et partage avec ses visiteurs les différentes facettes de ses riches cutures. Le Laos nous offre la possibilité de découvrir en toute sécurité, et avec un légendaire sourire, les traditions des peuples de l'asie du Sud-Est.



La pêche
la vie de tous les jours au Laos, la pêche.
Une source ancestrale de nourriture.


Sangha

moine à Luang Prabang
Une dimension importante de l'histoire locale.


Architecture

Architecture française au Laos
Vestiges de l'occupation française.


... d'autres photos
dans notre galerie Flickr
...