Mékong, beau rivage

Prit entre de majestueuses montagnes et des falaises boisées, les eaux obscures du Mékong serpentent le sud par le Viêt-Nam, le Cambodge, le Laos et la Thaïlande. Voyager en bateau le long de ces tronçons du fleuve, ne vous donne à faire rien d’autre que de vous laisser dériver vers de stupéfiants paysages. Le vent est léger, le soleil brille et les aigrettes blanches tombant en masse contrastent avec les tons de la terre et du ciel bleu clair. Au-delà des rives du fleuve, les forêts d’un vert profond grouillent d’innombrables appels d'oiseaux, d’animaux et d’insectes. Dans certaines régions, le fleuve s'étend jusqu’à atteindre la taille d'un lac, c'est le mystère lentement dévoilé que vous transformez à chaque nouveau virage en étape suivante de votre aventure.

De petits villages enlacent les rives du Mékong, certains d'entre eux sont un peu plus élaborés que de simples cabanes de bambou. De la fumée s’élève des feux de cuissons pour s'accrocher au-dessus des maisons, des enfants dénudés jouent dans le fleuve pendant que les mères lavent leurs vêtements. Le progrès est lent, mais il n'y nul besoin d’empressement. Vous êtes au Laos, le long des rivages du Mékong et l'allure douce de vie flue et reflue avec le fleuve. Sur le pont, allonger sur un transat, une bière et un bon livre pour compagnie, parcourant les beaux rivages du Mékong, est en effet, une expérience sublime.

Le paysage le long du fleuve change constamment, avec de spectaculaires montagnes de calcaire et des arbres s'accrochant aux sommets de la falaise. Complètement coupée du monde moderne, le fleuve enroule son chemin autour des murs de roches et de végétation. Les observateurs passionnés peuvent découvrir une vaste palette de faune et de flore tant au-dessus qu'en-dessous des eaux gracieuses du fleuve. Occasionnellement, un poisson géant brise la surface de l’eau pendant que les aigles plongent pour attraper leur proie et d’autres créatures de toutes formes et tailles fuyant vers le bas du rivage à la recherche de fraicheur.

En s’arrêtant partager la vie avec de la population du fleuve, vous serez frappés par leurs sourires accueillants. Bien que beaucoup de villageois vivent très simplement, leur générosité ne connait pas de limites. Les festivals sont célébrés avec une joyeuse désinvolture et les occasions spéciales comme la naissance d'un bébé entraine toujours des festivités partagées de la même manière avec les amis que les visiteurs. D’énormes casseroles de nourriture sont préparées, la musique retentie et beaucoup de whisky de riz local est consommé. Mais même dans la célébration, la population Laotienne reste sereine et paisible. Leur distinction naturelle est renommée à travers l'Asie, même comparé à leurs cousins voisins. Une expression locale célèbre capture l'essence de la population Laotienne et l'environnement qui les a créés : "Le Vietnamien cultive du riz, le Cambodgien le regarde grandir, le Laotien l'écoute grandir."

 



Pure life experience
... d'autres photos
dans notre galerie Flickr
...